La mission. [Par Azu]

Aller en bas

La mission. [Par Azu]

Message par Invité le Lun 1 Aoû - 16:32

Nous sommes en l'an 643. La guerre fait rage entre les cités alignées et Amakna est le théâtre de cette guerre. Que ce soit à cause des explosions de flèches explosives ou bien du piétinement de milliers d'individus, l'Amakna que nous connaissons actuellement n'existe plus. Il est d'ailleurs divisé en deux parties, au Sud, les armées Brakmariennes violent et pillent sans scrupules, au Nord, les armées Bontariennes tentent de maintenir le paysage comme il l'a toujours été. La ligne de front s'étendait du Campement des Bworks jusqu'au Cimetière, mais Brakmar gagnait du terrain à vue d'oeil. Privant les Bontariens de répit il les assaillaient sans cesse; leur soif de sang était infinie !
Le conseil de guerre Bontarien se réunit autour du Zaap du Village. Ils discutaient de la meilleur méthode à adopter pour repousser l'ennemi, hélas tout avait été tenté et rien ne s'était montré efficace, les Brakmariens étaient trop puissants !
Alors que les Bontariens parlaient, leurs ennemis agissaient, la ligne de front avait déjà été repoussée jusqu'aux Champs Ingalsse et les Brakmariens en violaient et pillaient déjà les habitants.

- La situation est critique, Amayiro ! s'emporta un général Bontarien. Il est temps d'agir !

- Doucement, Koda, doucement. Nous énerver n'arrangera rien. Il faut trouver une solution, et la bonne ! Nous n'avons plus le droit à l'erreur. Nos effectifs sont en chute libre et nous perdons de plus en plus de terrain.

- Alors il faut réflechir, que faire ? Les flèches explosives de nos Crâs sont à peine efficaces, même avec les Vulnérabilités de nos Pandawas ! Nos Eniripsas sont surchargés et les invocations de nos Osamodas ne nous apportent que peu d'aide. Le temps joue contre nous !

- J'ai peut être une idée, je connais bien ma soeur, Emma, et je pense que la majeur partie des forces Brakmariennes sont concentrés sur cette ligne de front, il nous suffirait de les contourner par la Montagne des Koalaks et le tour est joué !

- Thomas. répondit Amayiro. Ton idée n'est pas mauvaise, mais si les Brakmariens ont prévu notre manoeuve la guerre est définitivement perdue pour nous.

- Dans ce cas réduisez au moins les armées qui gardent les entrées latérales de notre territoire, sortez des troupes de Bonta, recrutez tous les gens capables de se battre ! dit Thomas Sacre.

- Tarche ! appela Amayiro. Sellez votre Dragodinde, vous partez sur le champ direction Bonta ! Les zaaps ne sont plus sûr, vous risquez de vous faire intercepter, la voie terrestre reste la moins dangereuse. Vous serez accompagnés de 2 soldats qui assureront votre sécurité. Ce message est très important, ne le perdez pas ! Que les forgeurs de boucliers, d'épées, de dagues, de haches se hâtent. Que les tailleurs et cordonniers fassent fumer leurs machines : Bonta va riposter !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mission. [Par Azu]

Message par Invité le Lun 1 Aoû - 17:34

Tarche marchait sur Bonta, avec ses 2 accompagnateurs : un Sacrieur et un Enutrof. Leur noms étaient Kinkok et Ginkok, on disait qu'à eux deux ils formaient un duo surpuissant. Tarche n'allait pas tarder à le vérifier.
Alors qu'ils longeaient la Foire du Trooll ils tombèrent nez-à-nez avec une patrouille d'espions Brakmariens. A ce moment là, les 4 espions se séparèrent et coururent dans 4 directions différentes. La Retraite Anticipée de Ginkok couplée à l'Attirance de Kinkok eurent raison d'eux. 3 des espions furent massacrés, l'un d'entre eux, par contre, fut laissé en vie et amené dans Bonta.
Une fois arrivés à Bonta ils promenèrent leur prisonnier à travers la ville où il fut lynché puis ils le jetèrent en prison. Là-bas ils le torturèrent et lui arrachèrent des informations dont l'une des plus capitales : les Brakmariens faisaient plus de prisonniers que de victimes. Leurs lames étaient imprégnées de magie qui téléportait tous les ennemis qu'ils touchaient avec dans une prison Brakmarienne. Une fois ces informations crachées, il fut éliminé.
Tarche passa ensuite d'atelier en atelier afin d'accélérer la production. Il appela à se rassembler toutes les jeunes personnes de plus de 16 ans. Le temps de 3 jours on leur apprit à se battre, on ne pouvait pas se permettre d'y passer plus de temps. On les arma ensuite et l'armée formée par ces jeunes guerriers était prête à partir, Tarche à sa tête.
Le chemin du retour se fut sans encombre et une fois retourné chez Amyiro, Tarche relata ce qui leur était arrivé et, bien sûr, rendit compte des informations qu'il avait reçu.

- Ces informations sont d'une importance capitale, Tarche, bon travail. dit Amayiro. Qu'on m'appelle l'unité d'infiltration sur le champ ! Quand aux jeunes gens que vous venez d'amener, postez les aux endroits où les risques sont moindres, et rapatriez-en les soldats vers le champ de bataille !

- Très bien, maître.

Et Tarche partit remplir sa mission.

Une bonne heure plus tard, l'équipe d'infiltration était devant Amayiro. Elle était composée de 2 Srams, 1 Ecaflip, 1 Eniripsa, 1 Sacrieur et un Crâ.

- Je vous présente l'équipe d'infiltration, maître Amayiro. dit Tarche, il s'avança et présenta, dans l'ordre, chaque membre de l'équipe. Voici Azuma, disciple de Sram. Son intelligence n'a d'égal que sa force et son agilité.

- Mes Dagues sont vôtres, maître.

- Voici William, ce disciple de Sram est certainement l'un des Srams les plus talentueux qu'il m'ait été donné de voir, il est aussi furtif qu'une ombre.

- Mon Arc est vôtre, maître.

- Suit Braude, disciple du dieu Ecaflip. Il a une chance incroyable et son sens de la perception est aussi aiguisé que sa lame.

- Mon Épée est vôtre, maître.

- Voici Duddits, un Eniripsa. Alors que sur le champ de bataille les Eniripsas ne servent qu'à soigner les blessés, il est, en plus d'un soigneur talentueux, un combattant d'exception.

- Ma Baguette est vôtre, maître.

- Je vous présente ensuite Bloody, disciple de Sacrieur. Il supporte très bien les coups, et est aussi puissant qu'un Kolosso.

- Mon Épée est votre, maître.

- Et enfin, voici Gildur, disciple du dieu Crâ. Sa rapidité n'a d'égale que sa précision.

- Mes Dagues sont vôtres, maître.

- Très bien, l'équipe d'infiltration est enfin réunie, nous allons pouvoir vous confier votre mission. Vous allez jouer un rôle majeur dans cette guerre, ne reculez pas. Mais surtout : n'échouez pas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum