[RolePlay] Le mystérieux contrat.

Aller en bas

[RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Lun 13 Juin - 18:12


//HRP//Un des tout premiers RP que j'ai écris, dans le but de donner une raison à la création de ma team, autour d'un RP. Il faut savoir qu'il date de quelques jours après la sortie de Frigost I. (Etant donné que j'ai la flemme d'écrire, la suite peut arriver dans plus ou moins longtemps)//HRP//



C’était un Matin de Juinssidor, un brouillard épais s’était installé sur la contrée d’Amakna. Mais, non loin du Port de Sufokia, un jeune aventurier se préparait. Mais pour quoi ? Tout ceci reste un mystère… Il enfile ses bottes, agrippe son épée, met son manteau en laine de bouftou, recouvre son visage d’une capuche, prend son sac et monte sur sa Dragodinde. A toute vitesse il part en direct du nord-ouest sans regarder devant lui. Tel un Croc Gland il esquive les arbres sans s’arrêter. Mais pourquoi une telle précipitation ? Je sens que nous n’allons pas tarder à le savoir. En peu de temps, il arrive sur la Baie de Cania, passe entre les Pichons et les impressionnants Raul Mops et remonte la côte. Il se tien devant un pont et cette fois, un bateau s’y trouve. Voilà donc la raison de ce départ express et de beau matin…


Le marin affirme connaître la route pour atteindre un continent de glace, un endroit où l’été n’existe pas. En regardant bien, un parchemin enroulé dépasse du sac que porte l’aventurier. Qu’est ce que cela peut signifier ? Intéressons-nous à ce qu’il se passe sur le ponton.

Il s'approche du Marin en lâchant ses quelques mots, d’une fois grave et portante :

-Allez hop, en route pour l’île de glace !
-Je ne peux pas prendre la mer de ce temps. Il faudra attendre.

Il empoigne le marin par le col de sa tunique :

-Je déteste le mot attendre. Et ce n’était pas une question. A moins que tu préfère que je t’emprunte ton bateau en espérant la trouver.
-Mais…Mais… Bon puisque tu insiste en route.

Ils embarquent donc en direction du nord-ouest. Le marin lève les voiles pendant que l’aventurier s’installe. Il pose son sac et enlève sa capuche. Son visage est aussi blanc que la neige, des yeux bleu nuit, et des cheveux plus noir que les plumes du Maître Corbac. A en voir les dents dépassant de sa bouche, il est disciple du Dieu Iop. Alors que les voiles sont levées et l’ancre de retour sur le pont, il déroule ce fameux parchemin :

« Maintenant que tu as exécuté la première partie du contrat qui consistait à prendre la mer en direction de la fameuse île voici ce que tu devras faire une fois là-bas : Tu vas assez vite t’en apercevoir, il y fait extrêmement froid. D’après mes informations elle se nomme Frigost. Tu devras te rendre à l’Hôtel de Ville dès ton arrivée. J’ai envoyé la suite du contrat au Maire de la bourgade sur laquelle tu accosteras. »

Alors qu’il finissait de lire ces quelques lignes l’air se rafraîchissait et des icebergs commencèrent à se montrer. En regardant au loin il pu apercevoir des côtes de glace. Il y était…




//HRP//A suivre !//HRP//


Dernière édition par Umaril le Sam 27 Aoû - 18:00, édité 4 fois
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Mar 14 Juin - 17:06


//HRP//Voilà la suite, écrite à hier soir très tard, pris d'une envie d'écrire \o/ Une grosse partie est encore sur papier, il me faut encore tout recopier. Je m'excuse donc d'avance pour les fautes, qui seront sûrement au rendez-vous, je n'ai pas vraiment le temps de tout vérifier :°//HRP//


Au loin, à travers la brume, il pouvait apercevoir un ponton éclairé par quelques lanternes. A première vue, il semblait en bon état.


En s'approchant, il remarqua une présence, un homme de petite taille, dont l'ombre était biscornue. A part quelques détails, cela ressemblait comme deux gouttes d'eau au port de Madrestam en plein hiver.

En peu de temps, le marin accosta et arrima son navire au port. Le Iop le remercia à peine et descendit par la passerelle qu'il avait déployé. Mais à peine eut-il posé un pied sur cette neige qu'il glissa et se rattrapa sur un vieillard, apparemment disciple d'Enutrof.

-Non mais ! En voilà des manières ! Tu ne pourrais pas regarder où tu marches ?

Le Iop, inattentif, murmura :

-C'est étrange... Cette neige est si lisse et compacte... En temps normal j'aurais dû m'y enfoncer, et non pas glisser comme sur les patinoires du Marché de Nowel de Bonta.
-Hey ! Dis le si je te dérange surtout !
-Bon, oui tu me déranges, alors tu vas gentiment te calmer et t'écarter. Je ne suis pas là pour tailler une bavette avec un vieux aigri...
-Quoi ?! Un vieux aigri ?! Tu ne sais donc pas qui je suis ?!
-Non, et ça ne m'intéresse pas, bonne journée papy, dit-il en s'éloignant, agrémentant ses paroles d'un signe de la main.


Il pouvait entendre l'Enutrof s'énerver, en lui hurlant qu'ils se reverront.

-Et bien, si les habitants de cette île sont à l'image de ce vieillard, je suis bien mal partit, pensa-t-il.


Malgré tout l'équipement que transportait l'aventurier, il ressentait un froid surnaturel, le givre semblait être là depuis si longtemps... Si longtemps que le temps semblait figé. Il n'y avait personne dans les rues, aucun bruit, même les rares créatures errantes dans les ruelles était silencieuse.

Il n'avait jamais vu d'animaux de ce genre sur le continent, bien qu'il pût reconnaître vaguement un dérivé du Chacha, si populaire dans Astrub et ses environs, mais leur pelage était bien plus épais, et grisâtre.

-Bon, maintenant, trouver le Maire de ce cimetière...


N'ayant pas de carte à sa disposition, il entama des recherches dans la petit bourgade, espérant trouver une pancarte, un habitant, ou mieux, un carte !

En vain, aucun panneau d'indication, encore moins de riverain et pas l'ombre d'une carte. Mais un bâtiment différent des autres attira son attention. En effet, au lieu d'un porte classique, se trouvait une gigantesque pinte de bière, et la porte était sculptée le long de cette dernière. Curieux, il s'approcha :


A l'entrée, près de la fameuse porte, se trouvait un panneau de bois, qui paraissait comme neuf. Malgré la neige et le givre, le Iop arriva à lire :

Bienvenue à la Taverne du Paradis Frigostien ! Entrez, Consommez et partager votre bonheur pour réchauffer nos cœurs.

En bas, écrit en plus petit se trouvait un message indiquant que les client muni de dragodinde était prié de bien vouloir la laisser dans l'étable prévu à cet effet.


L'aventurier respecta donc l'annonce, accrocha sa monture dans l'étable, et entra.


Dernière édition par Umaril le Sam 27 Aoû - 18:05, édité 1 fois
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Mer 15 Juin - 9:18


//HRP//Alors, une grosse partie, bien qu'il en reste encore sur papier. On y trouve plus d'informations sur le Iop, au travers d'un grand dialogue. Cette partie sera donc un peu barbante, mais des parties de récit seront là pour couper le tout. De plus, afin de différencier les dialogues et les indications, ces dernières seront désormais en italique. Pas encore de véritable action, mais la suite arrive très vite Wink//HRP//


A l'intérieur se trouvait une foule impressionnante. La bourgade entière semblait s'être donné rendez-vous ici. L'endroit étant chauffé par deux cheminée, il ôta son manteau et alla s'installer près du bar, situé au fond de la grande pièce.

L'ambiance était plutôt bonne, des musiciens jouaient des instruments et chantaient, pendant que d'autres dansaient. A part le jeune homme, à moitié endormi et qui venait de vomir sur sa table, l'endroit était chaleureux. Une fois installé, il commanda une bière et quelque chose de chaud à manger, sans prendre la peine de se renseigner sur les mets disponibles.

Entre temps, une jeune fille, court vêtue, l'accosta en lui proposant de prendre un verre ensemble. Il refusa, prétextant ne pas avoir le temps pour ces niaiseries.

On lui amena donc sa commande, et il resta sans voix sur ce qu'on lui proposa : Un genre de galette, parsemée de divers épice, recouverte d'un liquide rouge, se frayant un chemin à travers les morceaux de fromages à la surface. La serveuse remarqua son étonnement et lui adressa la parole :


-Et bien, vous n'avez jamais mangé de Pizza au Sang de Boufmouth ? C'est un plat très réchauffant, on en mange beaucoup par ici.
-Euh, si, si, bien sûr que si, répliqua t-il d'un air gêné.


Alors qu'il commençait à déguster son repas, bien qu'hésitant, la porte de la taverne s'ouvrit et un homme vint s'asseoir près de lui. C'était un Enutrof, CET Enutrof, celui qu'il avait insulté sur le port ! Ce dernier remarqua bien évidemment la présence du Iop.


-Oh mais qui voilà ?! Ça serait pas celui qui a faillit me faire tomber en s'agrippant à moi ?! Et ouai, le vieil aigri est de retour !
-Bon... je suis pas là pour m'énerver après toi, alors je m'excuse, calme toi et je t'offre un verre.


Voilà qui résonnait très bien à l'oreille du vieillard. Pour un Enutrof, Économie + Boisson = Bonheur !


-Ah, t'es pas un si mauvais gars en fait, si tu me disais comment tu t'appelles ?
-Je ne vois pas en quoi cela te servirait, rétorqua le Iop alors qu'il avalait un morceau de pizza.
-Joue pas à ça avec moi, ça marche pas. Je veux juste savoir qui m'offre à boire, ajouta-t-il en s'emparant se sa chopine.
-Bon, et bien sache que dans le métier je me fais appeler Umaril, lança t-il à travers deux gorgée de bière.

-Dans le métier ? Quel métier ?
-Tu es bien trop curieux, si tu te présentais à ton tour ? Ça me paraît être une bonne idée.
-Oh... me présenter... sache juste que je n'ai ni nom ni prénom, enfin, disons que je les ai oublié. C'est ça, avec l'âge on oublie beaucoup de chose, et à force on en vient même à se demander comment est-ce qu'on s'appelle. Enfin bref, les gens d'ici me donnent des surnoms : "Le vieux pêcheur", "Le bon à rien" ou même "le vieux con". Entre nous je préfère le premier.

-Hum, je vois mais que faisais-tu sur le port ? Je n'ai rien vu d'intéressant et il fait plus froid que dans la crypte d'un Maître Vampire à l'extérieur, ajouta le Iop, alors qu'il terminait son repas.
-J'attendais...
-Attendre quoi ?


L'Enutrof lui explique tant bien que mal qu'il attendait des voyageurs, pressé de leur faire découvrir la bourgade. Il rêve de faire de Frigost un lieu touristique, et espère pouvoir faire ça tout seul. Alors que le vieillard se met à raconter au Iop qu'il est le premier à arriver en bateau depuis plusieurs mois.
Ce dernier ne s'intéressant pas au discours de l'Enu, il observa plus en détail la taverne. On pouvait, à une table, jouer aux cartes avec un Ecaflip, et espérer gagner quelques kamas. Il remarqua des cartes dépassant de sa poche, sûrement pour pouvoir faire tourner la chance de son côté. A part ca, rien de spécial, des gens qui riaient, d'autres qui pleuraient car il venait de perdre tout leur argent en jouant, et d'autres qui dansaient. On en venait presque à oublier le froid.

Alors qu'il commençait à oublier l'Enutrof, ce dernier lui remit les idées en place, en tentant de retirer son tabouret. Mais en vain, le Iop était trop lourd pour ses bras fatigués. Il se retourna malgré tout.


-Hey, tu es venu faire quoi par ici ?
-Là encore, obligation professionnelle.
-Tu es milicien ?
-Non, pas du tout
-Alors un chevalier venu ici en mission ?
-Non plus, répondit le Iop, fatigué par toutes ces questions
-Chasseur de tête peut être ?
-Plus ou moins.

-Comment cela "plus ou moins" ? Tu ne pourrais pas être un peu plus précis ?
-Disons que je suis polyvalent, dit-il d'un air assez mystérieux afin de laisser planer le doute.
-Ah mais oui ! Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ! Seul un mercenaire oserait venir ici, quitte à mourir de froid, hurla le vieux en se levant et en renversant sa choppe de bière, alors que la serveuse le menaçait de le mettre à la porte s'il ne se calmait pas.


Au vu de cette réaction, la musique s'arrêta et tout le monde se retourna, regardant dans la direction du vieillard. Il comprit qu'il était préférable de se calmer, il serait bête de déclencher une bagarre alors qu'un étranger mettait enfin les pieds ici !


-Bien vu papy, mais soit plus discret la prochaine fois, je suis effectivement ici pour effectuer un contrat, murmura le Iop, comme pour rattraper l'erreur de l'Enutrof.
-Quel genre de contrat ? demanda le vieux tout excité.
-Il est hors de question que je t'informe là dessus ! Mais si tu veux vraiment m'aider, je cherche à joindre le Maire de votre bourgade, sais-tu où il se trouve ?
-Ouaip, au nord d'ici se trouve l'Hôtel de ville. Tu peux pas le rater, ya une gigantesque statue de glace devant l'entrée. Mais la nuit va tomber, faudrait mieux que tu dormes ici, il fait très froid lorsque la lune se montre, annonça fièrement le vieillard.
-Merci du conseil, je te revaudrait ça.


Le Iop se leva et salua l'Enutrof, en lui souhaitant une bonne soirée, paya pour sa consommation et celle de son interlocuteur, et réserva une chambre pour la nuit. Il alla se coucher immédiatement, fatigué de ce voyage.

La nuit se passa sans encombres, les chambres étant elles aussi chauffées et les matelas très confortable. Il partit donc à l'aube à la rencontre du Maire. Il en profita pour payer afin que l'on s'occupe de sa Dragodinde, auberge possédant une étable privée. Après tout, on lui rembourserait tout les frais, autant en profiter.

Sur les conseils du vieux, Umaril se dirigea approximativement vers le Nord, guidé par sa boussole et essayant de suivre au mieux les grand axe pour éviter de se perdre. Alors qu'il marchait depuis quelques minutes, bercé par le levé du Soleil se reflétant sur la blancheur de la neige, il trébucha, et tomba la tête la première dans la poudreuse.


Mais cette fois, elle était d'un rouge vif...


Dernière édition par Umaril le Sam 27 Aoû - 18:12, édité 3 fois
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Jeu 16 Juin - 9:03


//HRP//Une petite partie supplémentaire, avec l'arrivée d'un nouveau personnage dans l'histoire. Et un petit plus, bien que ça ne soit pas vraiment Rp.//HRP//


Son nez connaissait cette odeur. Les mercenaires digne de ce nom pouvait le distinguer, bien qu'il soit mêlé à la neige. Et oui, c'était bien du sang, du sang humain pour être précis. Mais ce n'était pas une flaque, plutôt une trainée qui semblait ne jamais s'arrêter.

Il se releva, s'essuya le visage avec un coin de son manteau, secoua ses gants, et se mit en tête de suivre la piste sanguine. Après tout, elle se dirigeait plus ou moins vers le Nord, autant en profiter.

En s'enfonçant dans la bourgade, il entendit, pour la première fois depuis son arrivée, du bruit, des voix ! Elles semblaient elles aussi provenir de l'endroit où il devait se rendre. Il se laissa donc guider par les traces d'hémoglobine, qui semblaient lui indiquer le chemin.

Alors qu'il luttait tant bien que mal contre le froid, essayant de garder son équilibre pour ne pas tomber à nouveau, il fit une découverte impressionnante. Au détour d'une maisonnette, il se retrouva face à face avec un édifice commun sur le continent : Un Zaap !



Au milieu du brouhaha incessant, il put entendre des phrases étranges :


-Chrch grp xp frifri, cra sasa 58 !!! svvppppp !
-recrut Pex bouf, pano xp é perso ki pass tour.

-Sûrement un dialecte local, pensa-t-il.


Ne pouvant rien tirer de ce genre de personne, il continua à suivre sa piste. La zone couverte s'élargissait au fur à mesure, ce qui signifiait que la personne blessée ralentissait, laissant plus de temps au sang pour couler et se répandre dans la neige.

Le Iop s'arrêta net. Un Sacrieur était adossé le long d'une chaumière, baignant dans une mare de sang. Bien qu'étonné, Umaril se précipita sur lui afin de l'aider. Il était dans un piteux état, ses cheveux blanc détaché, le bandana habituel servant en tant que pansement improvisé pour limiter l'écoulement de sang provenant d'une plaie sur le flanc droit.

On lui avait planté un objet pointu, pas très large mais plutôt long. Le coup était net et précis, n'avait touché aucun organe vital, et ne semblait pas destiné à tuer.


Le mercenaire interrogea le Sacrieur, alors qu'il utilisait son écharpe comme compresse, le bandeau étant immaculé de sang.

-La sramette... elle m'a... attaquée par... surprise, souffla t-il, à bout de force.
-Mais comment se fait-il que vous ayez fait tout ce chemin ? Avec ce froid vous auriez dû vous précipitez à l'abri.
-Pour nous... Disciple du Dieu Sacrieur... une tel blessure n'est pas... dangereuse. Je n-ne comprend pas. J-je m-me sens comme... paralysé.


Mais oui ! Évidemment ! C'était un poison ! Mais pourquoi ne pas l'avoir tué sur le coup ?

-Attention ! cria le sacrieur, avant de s'évanouir emporté par la fatigue, et continuant à perdre du sang.

Umaril eu à peine le temps de se retourner qu'il vit une une dague projetée sur lui à toute vitesse.


Dernière édition par Umaril le Sam 27 Aoû - 18:17, édité 2 fois
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Ven 17 Juin - 21:50


//HRP//Une autre partie, encore petite mais avec un approfondissement sur le mercenariat et l'apparition d'un autre personnage, encore prévisible Wink. De plus, tout ce que j'avais écris sur papier a été posté, la suite sera donc dans 2/3 jours, vu que j'ai quelques trucs a faire avant d'écrire à nouveau. //HRP//

Il se jeta au sol, dans le mélange de neige et de sang et esquiva le projectile.

En se relevant, il se trouvait face à face avec une sramette, vêtue d'un long manteau noir, parsemé de flocons de neige. Dans sa main droite se trouvait une magnifique dague, sculptée dans la glace. L'autre était plantée dans la chaumière.

-Comment oses-tu ?! Cette douleur, ce sang ! C'est un spectacle grandiose ! Tu n'es qu'une vermine pour oser interrompre cette prestation. Mais, après tout, quand tu auras rejoint ce cher Sacrieur, et que tu nageras dans le sang à ses côtés, le plaisir sera deux fois plus intense, persifla la sram,agrémentant son discours de petit rires sadiques.


Il n'en fallait pas moins au mercenaire pour comprendre qu'il était temps de reprendre du service. Il jeta son sac à ses pieds, et en sortit un magnifique chapeau, à la fois sobre et attirant, d'un marron unique. A en voir l'usure de celui ci, il y avait une longue histoire dans cette coiffe. Il retira son manteau, et l'utilisa comme couverture sur le Sacrieur, afin de le protéger du froid.

A sa ceinture, sur le côté droit, un fourreau magnifique, d'un blanc si pur, parsemé d'inscription dorée et laissant apparaître une poignée bleue nuit. Le mercenaire retira la lame de son étui. Une épée imposante, dont la lame reflétait la mare de sang au pied du Iop. Malgré la taille impressionnante de l'arme, il la maniait avec une grand habileté.


Conformément aux règles du mercenariat, il ne devait se battre que dans le cadre de l'exécution d'un contrat, ou d'ordre donné par un supérieur hiérarchique.

Avant de passer à l'action, chaque mercenaire doit prononcer une phrase, bien que barbante et répétitive, pour informer l'adversaire des raisons de ce duel :


-Par ordre du conseil des Maîtres, et en application du contrat déposé sur ton nom, je me dois de le respecter et de te faire disparaître au plus tôt, déclara fièrement le Iop.


Il enfila son chapeau, symbole emblématique du mercenariat. Mais, de quel contrat parlait-il ?

Il portait un anneau en argent autour du doigt, sertit d'une pierre précieuse noire et brillante. L'origine de ce bijou était inconnu. Il embrassa sa bague, avant de foncer sur l'ennemi. D'un geste habile, il lui envoya de la neige au visage, avant de lui asséner un coup horizontal au niveau du cou.

Mais, la sramette ne bougea pas d'un poil, et au moment de l'impact disparue instantanément. Avant qu'il n'ai le temps de réaliser son erreur, la véritable Sram, celle qui avait tentée de le tuer, se matérialisa dans son dos et lui asséna un coup au niveau des hanches.

Le mercenaire vacilla, bien qu'habitué à la douleur, une des qualités nécessaires dans le métier, et tomba sur les genoux, sentant la fraicheur de la neige.


La sram se mit à entamer une danse pour se moquer du Iop, à genoux dans la neige, du sang s'écoulant et colorant la neige d'un rouge vif. Une situation jouissive pour la sramette.

Alors qu'elle commençait à chanter, une pelle, d'origine magique, apparut au dessus d'elle, et s'écrasa juste à côté, provoquant une légère explosion. Elle tomba, inconsciente.


Dernière édition par Umaril le Jeu 3 Nov - 10:22, édité 5 fois
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Sam 6 Aoû - 8:12

//HRP// Enfin, voilà la suite du RP ! Bon ok elle est un peu pourrie, j'ai pas trop d'inspiration et 24h sans fermer l'oeil, donc ça aide pas. J'inaugure aussi ma nouvelle mise en page avec les dialogues en bleu, n'hésitez pas à donner votre avis. Bonne lecture, même si c'est très petit.//HRP//

Une voix se fit entendre au loin :

-Et bah ! Tu t'en sors bien !

C'était l'Enutrof qu'Umaril avait rencontré auparavant, mais accompagné d'un petit être ailé, un Eniripsa. Ce dernier accoura près du Iop, gisant dans la neige rougeoyante. Alors que l'Eni lui prodiguait des soins, l'Enutrof se lanca dans un monologue :

-Tu te rends compte ! Tu aurais pu y laisser ton chapeau ! Heureusement, heureusement que je suis partit tout juste après toi ce matin ! Je me doutais bien que tu suivrais cette piste, j'ai assez d'expérience pour savoir que les mercenaires adorent se mettre dans des situations délicates.

Le Iop se contenta de le regarder en soupirant, il était à bout de force et ne souhaitait pas parler. Mais les soupirs n'empêchait pas notre vieillard de continuer :


-Cette fille est recherchée dans tout Frigost. Elle tue, mais jamais sur le coup. Certains pensent à un culte envers Rushu, mais je pense qu'elle est juste folle. Elle aurait pu te tuer ! Ici on est tous plus ou moins coupé du monde, on a vite tendance à dérailler.

A en voir l'énervement de l'Enutrof et ses gestes dans tout les sens, le mercenaire ne pouvait que confirmer la dernière phrase de son interlocuteur. Il se sentait mieux, les soins prodigué par l'Eni semblait avoir fait de l'effet. Il adressa donc la parole au vieux :

-Et alors ?! J'ai un contrat à son nom, je dois la tuer !dit-il avec énervement.
-Un contrat ?! Alors que tu viens d'arrivé ? Mais tu dérailles aussi ma parole !
-Mais si ! Regarde ! *il se met à fouiller dans son sac* Mais... où est-il ?!
-Tu sais, je peux comprendre que tu ai fait une erreur, ça arrive à tout le monde. affirma l'Enutrof, cherchant à tout prix à calmer le Iop
-Jamais ! Je n'ai jamais fait d'erreur de toute ma carrière de mercenaire !
-Essaye de te souvenir, tu n'as rien mangé ou bu d'étrange depuis hier soir ?
-Bah, ya eu cette pizza, et... euh la bière je crois..., dit il en réfléchissant.
-C'est surement ça, il existe des substances étranges qui te font vite oublier certaines choses pour les remplacer par des mensonges, c'est assez connu par ici.
-Mouais... faudrait être malin pour injecter ça dans ma nourriture sous mes yeux...
-Elle a bien réussi à te mettre au sol après tout, et à en voir ta chevalière, tu es un mercenaire de haut rang, pas un simple débutant. *il scrute la bague du Iop avec admiration*

Le iop resta sans voix... Le vieux avait sûrement raison, avec la fatigue dû au voyage, il n'avait rien vu... et il venait de s'attaquer à une personne sans raison apparente. Il avait honte.

-Et au fait, qui est cet Eni ?
-Oh lui... Je ne sais pas, quand je t'ai vu suivre les traces de sang j'ai utilisé une Accélération et j'ai cherché un médecin, je savais que ça tournerait mal.
-Bien, et sinon, on en fait quoi de la sramette ?
Le Iop se retourna, afin d'appuyer sa question de son regard. Mais son agresseur avait disparu, ne laissant qu'une forme étrange dans la neige.

_________________
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Sam 27 Aoû - 16:09



//HRP// Allez, on commence à lever le mystère ! Vous devriez vous douter de quelques choses, j'ai mis des petits détails qui ne trompe pas. //HRP//

-Putain, mais c'est pas possible ! hurla le iop en colère
-Calme toi, avec le froid et la blessure, je ne pense pas qu'elle aille bien loin. Suis moi, on va aller te manger un truc, c'est moi qui paye. chuchotta l'enutrof, comme pour le consoler.

Ils avancèrent lentement dans la neige, trainant des pieds et en silence, le mercenaire encore fatigué de l'affrontement qui venait de se dérouler.

Une fois à la taverne, ils commandèrent à manger, du Mansot Grillé pour être précis, et de la Frigowska pour se rafraîchir le gosier.

Le vieillard paya sans rechigner, ce qui étonna le Iop. Mais il était bien trop fatigué pour discuter, il termina son repas en un temps record, et demanda une chambre pour passer la nuit. C'était décidé, demain il irait voir le maire !

Durant la nuit, il se réveilla en sueur. Malgré le froid extérieur, il semblait brûler de l'intérieur. Il se leva, et alla réveiller l'Enutrof dans la pièce voisine.

-Qu'avez vous fait ?! Dit-il a voix haut en secouant le vieillard
- Non mais, de quoi parles-tu ?! *il le repousse*
- La boisson, ton soit disant médecin ! Je suis en sueur !
- Mais... je n'ai rien fait ! C'est normal que tu sois dans cet état, tu as vu à quelle vitesse tu as bu ?

Le iop s'arrêta... Toutes ces histoires lui montait à la tête. La fatigue, l'alcool, l'ambiance de l'île, toutes ces choses le changeait de son quotidien. Il retourna dans sa chambre, et tomba de fatigue sur son lit. Le reste de la nuit de passa sans encombres.

Le lendemain, il se réveilla de bonheur, avec une grosse migraine. Malgré tout, il enfila ses bottes, son manteau, et tout l'équipement nécessaire, récupéra sa dragodinde, et se mit en route vers l'Hôtel de Ville.

Il ne se passa rien de spécial en chémin, si l'on oublit les multiples chutes dans la neige, et les jurons du Iop.

Il arriva devant la bâtisse. Elle était assez impressionnante, une lourde porte en bois massif, légèrement glacée, était surplombée d'une cloche en cuivre. Une balcon magnifique se situait à l'étage, et des stalactites pendaient au dessus de l'entrée, menaçant de se fracasser sur les visiteurs.

C'était vraiment un beau bâtiment, le mercenaire était fier d'être accueillit ici. Il entra.

L'intérieur était resplendissant. Des tapis d'un bleu profond était déposé sur le sol en dalle de bois. Ils semblaient voler. Au fond de la pièce, une sculpture en bois représentant un flocon de neige attirait l'attention, et deux tapisseries était situé à ses côtés. C'était le plus beau lieu dans lequel le mercenaire avait reçu un contrat !

Il s'essuya les pieds sur le paillasson à l'entrée, et emprunta les escalier situés sur les flancs de la pièce, en faisant attention à ne pas abimer les tapis.

A l'étage, se situait une jolie Crâ, emmitouflé dans son manteau de fourrure, et assise près d'une cheminée en pierre. Mais deux autres personnes était présentes, assises devant le bureau. Un Enutrof trapu, et une Sramette vêtue de noir...

//HRP// La suite arrive d'ici peu Wink//HRP//


Dernière édition par Umaril le Mar 30 Aoû - 14:52, édité 1 fois

_________________
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Dim 28 Aoû - 15:18


//HRP// Et on lève le voile sur les deux personnages ! J'espère que vous prendrez autant de plaisir à le découvrir que j'en ai eu à l'écrire.//HRP//

Le mercenaire fit un léger bond en arrière, et apposa sa main sur le pommeau de sa lame.

-Qu'est ce qu'elle fait là elle ?! Mais vous êtes malade ! Hurla le iop, comme si sa vie en dépendait.

La crâtte lui fit un léger sourire, et la sramette un petit coucou de la main, accompagné un sourire enjôleur. Quant à l'Enutrof il ne bougea pas d'un poil.

-Non mais je rêve ?! Elle essaye de me tuer, ensuite elle est accueillit comme une princesse, et en plus elle me salue, murmura-t-il tout bas.

La cratte se leva, s'approcha du mercenaire, et lui serra la main :

-Bienvenue à Frigost, je suis la mairesse de cette bourgade, installez vous, nous vous attendions.
-Nous ?! Je ne suis pas là pour taper la discute, j'ai un contrat à honorer.
-Cela tombe bien, c'est pour cette raison qu'ils sont ici. Déclara la mairesse, en allant s'asseoir derrière son bureau.

Umaril resta sans voix, et hésita avant d'occuper le troisième fauteuil, situé entre celle qui avait tentée de le tuer, et le vieillard. Malgré tout, il avait promit de ne renoncer devant rien pour accomplir sa mission. Il alla donc les rejoindre

-Je comprend votre étonnement Umaril, mais je vais tout vous expliquer. Tout d'abord, je pense que vous êtes au courant du fonctionnement de votre clan. Tout en haut, il y a un dirigeant, une personne capable de donner des ordres à tout moment, tant qu'il respecte la chartre. Seul trois personnes sont en contact direct avec lui.

Elle reprend son souffle, et reprend de plus belle :

-Ces personnes font parties d'une élite, ce sont des mercenaires uniquement assignés aux contrats de grande envergure, et ils travaillent toujours par équipes, jamais seuls.

-Et quel est le rapport avec ma présence ? s'étonna le iop.

-Soyez patient ! En tant que mercenaire, vous receviez vos ordres de la part de ces "sous-dirigeant", et sachez que les deux personnes ici présentes font parties de cette élite. Mais vous en connaissez sûrement une bien plus que vous ne l'imaginez. déclara la mairesse en laissant un léger silence planer

Un petit silence s'installa, et on put entendre les flammes dévorer le bois de la cheminée. La cratte se leva, alimenta la cheminée d'une bûche, et reprit :

-La sramette qui vous a tant fait peur à votre entrée dans la pièce, a partagé avec vous plusieurs années de votre vie professionnelle, elle est connu sous le nom de Neko, et est réputée pour sa discrétion lors de l'exécution d'une cible. Mais avant d'être une mercenaire, elle était une simple tueuse à gages, mais ne travaillait pas seul, toujours en binôme. Cela ne vous rappelle rien ?

Le Iop ressenti une légère douleur, comme si un bruit sourd résonnait dans sa tête, accompagné de pulsation douloureuse. Il revoyait des images, de simples extrait de sa vie. Parmi ces images, un bâtiment, un bruit sourd, des pierres tombent. Une douleur, un choc, un profond sommeil, et une perte de mémoire.

_________________
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Mar 30 Aoû - 14:49


//HRP// Une toute petite partie pour faire plaisir à Neko, car je n'ai pas eu le temps d'en écrire plus. Vous remarquerez que j'essaye d’accélérer un peu le rythme, car la fin de la 1ère partie approche à grand pas. Bonne lecture Very Happy //HRP//

Un profond silence s'installa dans la pièce, même le feu semblait étouffer le bruit des flammes rougeoyantes. Tout les regards se tournaient vers lui, il semblait déconnecté du monde pendant quelques secondes. Quelques secondes qui semblaient durer une éternité.

Plusieurs fragment de sa vie était mélangés et dispersé, et tout semblait s'assembler à nouveau. Pourtant il n'arrivait pas à les faire correspondre entre eux...

-Vous allez bien ? S'inquiéta la mairesse

Le Iop fût coupé dans ses souvenirs, et reprit ses esprits :

-Oh oui, oui ne vous en faites pas...
-Vous sembliez ailleurs ! Ajouta Neko
-C'est juste une période de ma vie oubliée, rien de plus...

Un nouveau silence gêné s'installa, tout le monde semblait savoir de quoi il parlait et faisait comme si de rien n'était. L'Enutrof prit la peine de relancer le sujet :

-Justement, c'est pour ça que tu es là !
-Effectivement, j'ai reçu ce matin votre dossier. Annonça fièrement la cratte, en retirant son manteau.
-Quel dossier ? S'interrogea Umaril, suivant avec difficulté la conversation
-Chaque mercenaire a un dossier, stocké dans les archives du clan. Il est rédigé par l'élite des mercenaires, les 3 sous-dirigeants si l'on veut. Il retrace toute la vie de cette personne, le clan effectue un travail considérable pour le compléter. Sachez que cette information est confidentiel, et nous vous la confions pour une raison particulière...

Umaril ne l'écoutait plus, une seule chose lui traversait l'esprit : C'était évident, la réponse à son calvaire se trouvait dans ce dossier...

_________________
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Umaril le Mar 29 Nov - 9:45

//HRP// Enfin... Pour ceux qui l'attendait, et qui ne doivent pas être bien nombreux, la suite de mon RP ! Je met un point d'honneur sur le Background de l'Île, malheureusement méconnu. A travers ce chapitre, vous découvrirez donc une partie de l'histoire de Frigost. J'ai prévu de tout vous dévoiler via mon RP, au fur et à mesure. Bonne lecture Very Happy //HRP//

-Uma ? Quelque chose ne va pas ? S'inquiéta le vieillard en lui tapotant l'épaule
-Je... Je ne me sens pas bien, avez vous quelque chose à boire ?

La mairesse se leva, et alla près de la cheminée. Une théière était suspendu au dessus du feu. Elle enfila des gants pour ne pas se brûler, l'attrapa et la déposa sur une grande table très chic.

Elle invita les mercenaires à s'y installer, et s'empressa d'aller chercher les tasses et quelques biscuits servit sur un plateau.

La table était en chêne, des sculptures magnifiques représentant l'histoire de Frigost étaient gravées au centre. On peut y voir trois grandes représentation.

La première illustre Jiva, demandant à un Xelor de lui construire une Horloge.

La seconde, représente le disciple de Xelor. On le voit planifier la demande de Jiva, dans une salle d'un château.

Et enfin, sur la dernière, une île de glace, et Djaul regardant fièrement cette dernière.

-Qu'est ce que ces sculptures ? Demanda le Iop
-Voici les principaux acteurs de la glaciation de l'île. Souhaitez vous que je vous en conte l'histoire ?
-Avec plaisir, après tout je risque d'y passer pas mal de temps.

La cratte marqua une pause le temps de servir ses invités. Un thé bouillant, d'une couleur osciallant entre le rose et le jaune, vint remplir les tasses en argent et embaumer l'air d'une douce odeur.

-Hmm, ce thé est vraiment exquis, déclara Neko en portant la tasse à ses lèvres bleuie par le froid, quel est ce doux parfum ?
-C'est un thé qu'on ne trouve que sur Frigost. Sa fabrication est couteuse, et il est servit aux invités de marques ici même.
-Et où trouve-t-on ces feuilles de thé ? Rétorqua l'Enutrof
-Et bien faisons d'une pierre deux coups, prenez le temps de m'écouter.

La mairesse porta la tasse, esquissa un petit sourire avant d'en boire une gorgée. Puis reprit :

-Tout d'abord, sachez que Frigost n'a pas toujours été une île de glace. Il y a de cela plus de 200 ans, de nombreux touristes venaient y séjourner. Mais un jour...

Elle prit un petit gâteau, ils semblaient fourrés à la framboise, un met très rare sur Frigost, et continua :

-Un jour, vers la fin du 4ème siècle, Jiva, protecteur de Javian suite à la mort de Solar, demanda au Comte Harebourg, un Xelor renommé et habitant sur l'île, de lui fabriquer une Horloge capable de supprimer le mois de Descendre.

Les trois invités semblaient captivés, ils buvaient leur thé avec aisance, et regardaient la cratte avec admiration.

-Malheureusement, Djaul, protecteur du mois de Descendre, apprit le plan de Jiva et décida de se venger. Il faut savoir que les Protecteurs de Javian et Descendre ont toujours été en conflit. C'est Djaul qui mit fin au règne de Solar en l'An 11 afin de prolonger le mois de Descendre. En vain...

Le plateau se vidait petit à petit des gâteaux à la framboise, une odeur paradisiaque s'était installée, mélangeant l'odeur des buches brûlant dans la cheminée, et du thé si délicieux.

-Djaul n'ayant pu réussir à prolonger l'hiver en tuant Solar, et étant en danger à cause de Jiva, il lança une terrible malédiction sur Frigost. Un paradoxe temporel fit durer à jamais le mois de Descendre sur Frigost, et entraina l'ile dans un hiver éternel. Elle sombra à jamais dans l'oubli...

Un silence se marqua, puis le Iop prit la parole :

-Vous voulez dire qu'il n'y a que de la neige sur l'Île ?
-Oh pas vraiment, il y a même des zones volcaniques ! Mais oui la ville et ses alentours sont enneigés ou gelés.
-Et pour les feuilles de thé ? S'interrogea la Sram
-Oh... Et bien c'est simple : Elles se cultivaient avant la glaciation, et étaient réputées pour leurs vertus apaisantes...
-Ces feuilles ont 200 ans ?! S'exclama Umaril
-Bien sûr que non voyons, dit-t-elle en levant les yeux
-Comment se fait-il que vous puissiez nous en servir alors ?
-Ne vous en faites pas, vous allez très vite le savoir...

Elle se leva, alla à son bureau sans dire un mot, ouvrit un tiroir et en tira un parchemin enroulé et noué par un ruban bleu. Elle le tendit au Iop :

-Tout est ici, absolument tout...

//HRP// Et voilà ! La première partie est terminée ! La deuxième débute donc au prochain chapitre, avec le début du contrat. J'espère que le début vous aura convaincu de lire la suite :3 //HRP //

_________________
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RolePlay] Le mystérieux contrat.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum