[Backgroud]Chafine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Backgroud]Chafine

Message par chafine le Mer 15 Juin - 11:21

[hrp] ce rp est en écriture, donc les rythmes des posts sont irrégulier (dépend de mon travail, loisir, et surtout si je prend du plaisir)[hrp]
Préambule

La petite ville d’abstrus semblait agitée en ce jour de marché ; le marchand des quatre coins de terre était là car c’était le capital du grand continent. Il était dur de circuler dans les rues. Le marché était dans chaque rue, surtout dans la place fleur ; les arbres étaient fleuris qui montraient qu’on était en plein printemps. Si la ville avait une broua pas possible, c’est que chaque commerçant avait une file de personnes. On entendait par ici « chapeau pas cher » ; par les : « elles sont belle mes salaces ! Elles sont belles ! ». En plus de cela, la police de la ville, surnommée « les miliciens » rodait par la, en cas de vol, qui n’était pas rare en ce début de pénurie de pain. Malgré l’afflux d’acheteurs, personne n’était devant la boutique de Mamie Routube, qui vendait ses livres qui racontaient des contes et légendes.
Elle ne comprit pas ; elle vendait ses
livre100k : mais tous les passants boudaient ses livres.
Elle ne pouvait pas les vendre moins, son éditeur réclamer 90k par
livre pour l’impression : la mise en page ; …. et elle pouvait qu’avoir 10k de bénéficie, qui était peu a l’époque pour une écrivaine.
Elle penser : a si seulement j’avais réussi le concours Lyno, qui privilégie un écrivain. Malheureusement, elle n’avait pas réussi ; et eu la dernière place, et eu un bonbon de consolation.
Mme Routube avait un rêve, écrire encore et encore ; mais elle devait songer à son bien-être.
Ce jour, allait marque la
mémoire de Mme Routube
Il était l’heure où des dormeurs poilus se retourner de sens ; on les appeler « les sadidas » et passer leur temps à dormir. En fait on pouvait distinguer 12 populations dans la ville.

Mme Routube était une enutrofette ; c’est à a dire une personne âgée appelée grossièrement dans la cité. Souvent critiquer par les jeunes, on leur avait assimilé un caractère radin, mais pouvait dénicher n’importe quel trésor.
Évidemment, Mme Routube mettait tout le temps en scène un vieillard dans ses écrits.
La plus grande part de populations était des guerriers ; on pouvait reconnaitre des archers tel Guillaume tells ; qu’on appeler cras ; tandis ceux qui maitrisaient l’épée était appeler des iops.
Malheureusement, ces templiers étaient aussi bêtes que des pieds ; mais leur force compensait leur intelligence. « Mourir ou vaincre » était leur devise.
Après il avait les fecas, qui maitrisent le bâton, mais surtout les boucliers ; et pouvait protéger n’importe que allier. Évidemment, ces personnes étaient considérées comme des bons à rien, et souvent était des écuyers des iops

aussi il avait les voleurs, qu’on appelées scrams ; mais qu’ont avait du mal à prendre sur le fait, car il pouvait se rendre invisible. C’est pour cela que les miliciens proposent aux jeunes scrams de les rejoindre, pour rapidement les repérer ; et les mener dans la voix de la justice.
Prés de Mme Routube, deux personnes qui ressemblaient a des chats étaient en train de jouer aux dés. Ces joueurs appelés ecaflip ; tenter n’importe quel parie, même si leur vie est mise en jeu.

A coté, un dresseur de tofu, qui n’était autre qu’un spécialiste en invocations.
Mme Routube était lassée de ce spectacle, car elle savait le tour par cœur à force de le regarder.
Un homme-panda, appelée pandawa tenait une bière, donna 5k a l’osamadas ; puis reparties dans sa boisson. Les pandawa étaient des guerriers qui boivent beaucoup ; des ivrognes ont peu le dire.

Il a aussi des soigneurs ; appelée enirpsa qui posséder des ailes; des horlogers, magicien du temps appelée xelor qui avait des bandages ; des personnes qui aiment se faire mal, appelée sacrieur avait du sang partait.
Mme Routube songeait ; elle était une ancienne enirpsa ; mais la vieillesse l’avait pris, et elle l’avait bien comprit, elle a donc pris une potion d’enutrof pour finir ses dernières années a vivre ; car quand on nait tel classe de population, on l’a a vie, et il existait en ce monde dernièrement des potions changement de classe. Elle attendait… quand soudain une enirpsa aux ailes bleues lui sourit, et regarda les livres. Puis lui demanda
Enirpsa aux ailes bleues :
bonjour madame, vous vendez a combien ces livres ?
Mme Routube : 100k.
Enirpsa aux ailes bleues : je vous achète…
Mme Routube n’en revenait pas, c’était sa première cliente…depuis…1ans ! Avant elle gagnait sa vie en fauchant, certes l’âge lui permettait pas d’avoir un revenu conséquent, mais elle avait son pain quotidien ; mais tout de même, elle voudrait gagner plus pour s’acheter des vêtements. Elle tendit le livre
Mme Routube : vous savez, vous êtes ma première cliente depuis un an, alors pour vous remercier, je peux vous raconter une histoire.
Enirpsa aux ailes bleues ; je suis désolé, mais en faite je fais que passer, je cherche une certaine Mme Routube…
Mme routube n’en revenait pas, cette enirpsa la chercher ? Mais pourquoi ?
Mme routube : c’est moi…mais pourquoi me cherchez-vous ?
Enirpsa : je ne me suis pas présenté, je m’appelle belchelyne…
Mme Routube : Belchelyne !
A ce moment de l’histoire il faut parler de Belchelyne, qui est un membre d’une organisation de personne, appelée Omnislash, qui n’ait autre une guilde, donc un regroupement d’aventuriers. Cette guilde s’est logée dans le petit village appelé Maunudugu, dans la montagne. Belchelyne a marqué l’histoire notamment en tuant un Meulou seul, qui n’est autre qu’un très grand loup qui terrorisée un ancien chenil. Mais retournons après cet aparté à l’histoire qui nous occupe.
Belchelyne : après de nombreuses recherches, quelqu’un m’a dit que vous connaissez les parents de mon amant, qui n’est autre le célèbre iop Chafe-dormod, qui est décédé… célèbre iop qui a écrit un ouvrage.
Mme Routube : en effet je me souviens très biens de ces parents, son père est sitôt parti à la guerre alors que sa femme accouchait ; sa femme a trouvé un amant mal aimé. Chafe a eu une éducation très chasseresse. Quand Chafe est partie, goultard est arrivé, les parents nt rien pu faire ; goultard les a tuée en petit morceau. Oh ça été horrible !vraiment atroce l’état des corps !
Belchelyne : vous avez assisté à sa mort ?
Mme Routube : non !sinon, je serai mort ! Seul lui est ses compagnons pourrait vous parlez ; mais ils sont morts… et on ne peut pas faire parler les morts, les véritables ! Mais en tout cas, son père a du subir une grande folie de Goultard.
Belchelyne : vous connaissez les ancêtres de ce couple ?
Mme Routbe : heu non dessolé…
Belchelyne : comment vous avez trouvé le corps du père de chafe
Mme Routube : eh ben il se trouve que j’étais une soigneuse hors pair ; à l’époque son père me parlait de son fils, il a dit que si c’était un garçon ce serait chafe ou jaque, et une fille cabotine ou chafine. Il me parlait de sa femme, une osamadas, qui était forte belle. La guerre ou on était parti était contre braquemart…qui aurait pensé rencontrer goultard dans le foret des abraknyde. Le soir où il est mort, on s’était arrêté devant une étrange porte qui ressemblait à un zaap. On avait installé le camp autour. Moi je m’occupais des blessures. La nuit tombait et on dormait. C’est alors, un énorme bruit nous réveilla, le bruit de l’épée de son père marquait qu’elle était tombée au sol, on alla voir, et il était mort déchiqueter en petits morceaux.
Belchelyne en pleur: c’est horrible…si je peux…
Mme routube : venez asseyez-vous.
Belchelyne pleura a ce récit encore quelque temps, puis se calma après quelque minute avec le réconfort de Mme routube. Puis elle dit d’une voix triste : je t’appellerais chafine… puis repleura.
Plusieur jour après, on celebra la naissance d’une petite enirpsa de nom de Chafine...


Dernière édition par chafine le Sam 18 Juin - 6:19, édité 1 fois
avatar
chafine

Messages : 42
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 26
Localisation : dans mon theatre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Backgroud]Chafine

Message par chafine le Sam 18 Juin - 6:17

Un nouveau départ.
Quelque année était passé, et j’étais devenu une jeune enirpsa âgée de 11ans. ma mère est moi étions à Abstrub, et on se diriger vers la statue enirpsa
Chafine : je te reverrai ?

Belchelyne : peut-être que oui, peut-être que non. Mais il est temps pour toi de voler de tes propres ailes. Tu verra, la déesse enirpsa sera toujours la pour te regarder, et c’est la coutume, tous les enfants âgés de 11ans doivent partir a l’aventure.

Chafine : j’espère te revoir…
Belchelyne : ne t’inquiète pas, nombreux sont les gens qui arrivent sur incanam, tu seras pas seule à découvrir le monde.
Chafine : au revoir maman *pleurante*
Belchelyne : au revoir mon cœur.
J’appuyai sur la stèle de la statue, et une force magique me téléporta. Puis je tombai doucement, mes pieds touchèrent un sol rocailleux recouvert de pavé, je pu ouvrit les yeux.
Un paysage recouvert de pavé s’ouvrait à moi. Je me retournai, je vis la grande statue de la déesse, une sorte d’ange avec des raisins. Ma mère m’avait un peu parlé de ce qui m’attendait en haut. Je voulus refermer les yeux, et je les ouvre bien grand. C’est une grande sculpture, son pied gauche et dans l’étable, elle semble s’élever. Son corps rappelle celle d’une femme. De sa main droite, la grappe de raisin, qui en porte 5grain, semble stable. Au dessus de l’ange, une étrange couronne était là. Ça m’a semblé incongru, bizarre. Je vois des nuages. Je ne me sens pas bien. Je tourne, que des nuages, et je vois un chemin de dalle. Je vois une sorte d’oiseau… je vais m’approcher de lui.
Je vis un vide, un point de chute était la, je fis attention et me rapprocha, je vis le village d’Abstrub, et vit ma mère s’éloigner, de la fumée partout sortait des maisons. C’est grand de là-haut. J’avais un peu le vertige. Je me retournais, je revis la statue. Je m’approche de l’oiseau étrange, puis je vis que c’était un homme oiseau. Un dialogue commença :
Moi : Heu bonjour, monsieur oiseau….
Et il me répondit : Bonjour chafine…
Moi ; bonjour
Oiseau étrange : … ton incarnation à ta statue de ta déesse est un bon présage pour toi.
Moi : oui en effet.

Oiseau étrange : Si tu veux connaître l’aventure, je te conseille de visiter Incarnam avant sur le continent.
Moi : c’est ce que je compte faire

Mais il reprit ses paroles : avant d’aller plus loin, je t’invite à lancer quelque sortilège ou quelque coup sur cet épouvantail. Maîtriser tes pouvoirs te sera fort utiles ça travers le vaste monde qui t’attend.
Moi : heu oui …Si vous voulez

Ma mère m’avait initié à mes sorts de base, et m’avait donné un livre pour mes futurs sorts. Je devais avoir un certain niveau pour en apprendre un. Je décidai d’aller voir l’épouvantail.
Je pris mon poing, et tapa l’épouvantais, celui-ci tourna… j’avais peur…
Alors, celui-ci me tapa lui aussi. Cet épouvantais m’avait touché ! je décidai alors de faire un mot de frayeur. L’épouvantail ne fessant rien, j’enchainai par un mot interdit, qui le tua.

Je me soignis en fessant un mot curatif.
Puis j’avançai en direction d’un temple et je vis un vieillard
Moi : allons le voir... bonjour ?
Lui : Tiens encore une jeune âme en vadrouille sur Incarnam
Moi : Vous faites quoi ici ?
Lui : Je me repose de mes vieilles aventures. J’ai chassé les bouftous, traqué les Bworks, traversé la Mer d’Asse, survécu à la Maioria, défié Dark vlad et… puis s’arrêta
moi : oh incroyable, vous avez trouvé des objets précieux pendant ce voyage ?
Puis il dit : une fois, j’ai découvert un dofus brillant de mille feux aux tréfonds d’un donjon. Mes yeux ne pouvaient se détacher de cette vision de rêves, jusqu’à ce que des aventuriers le dérobent devant moi ! J’avais raté l’occasion du siècle !
Moi : dommage…
Lui ; C’est le destin, néanmoins, je me suis tellement amusé à en chercher un que je n’ai pas de regret. Passer des jours et des nuit sur ce Dofus m’a donné l’occasionne rencontrer de créature merveilleuse, de découvrir des contrées exotiques et de rencontrer de valeureux frères d’âmes. Je te souhaite autant de plaisir à parcourir le monde des douze dieux.
Moi : ben bonne retraite.
Qu’allais-je découvrir, quelle aventure allait faire ? Je vis une sadidas. Celle-ci me demanda si j’étais venu pour l’aventure. Je lui dis que j’allais découvrir le monde. Là elle me dit que je n’étais pas le seul. J’allais pouvoir donc rencontrer des autres personnes. D'ailleurs, je vis un grand temple. Mais mes yeux étaient fatigués, je décidai de bivouaquer dans le temple, ou les jeunes âmes s’incarner, et découvrait le monde. J’avais hâte d’être demain, de découvrir le monde !
avatar
chafine

Messages : 42
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 26
Localisation : dans mon theatre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Backgroud]Chafine

Message par chafine le Ven 1 Juil - 12:14

Découverte d’Incarnam.

La lumière du soleil me réveilla tôt ce matin, et je décidai de ranger ma tente et me dirigea vers le temple. Celui-ci était bondé, et j’ai eu du mal à partir avec cette foule. J’aperçus au loin des iops, cra, sadidas, scram… toutes les classes semblaient être là. Je décidai d’aller vers le bassin des nymphettes pour me laver. Là un sacrieur , ayant du sang sur ces mains, me dit de venir voir… les autres se préoccupaient de sortir du temps. Je suivis le sacrieur et je vis son nom : Gauter qui m’amena sans problème a la sortie. Il m’emmena hors du temple et on découvrît le paysage. Là, je vis une terre immense : un foret, des pleins de fleur ; une taverne au loin. Il m’emmena non loin de la, a un étrange zaap, étrange, car n’était pas celui qu’on trouver en bas , sur le continent d’amnaka, et que ces zaap pouvait transporter sur tout l’ensemble d’Incarnam. Je décidai d’aller plus haut, et je vis un télescope, et un xelor s’occupant de son entretien, et pu apercevoir abstub, et même Taneila de loin. La vue était incroyable. En descendant, je vis un piou étrange, mais notre conversation se limiter à des pious ; cependant, il semblait d’après la traduction que je pouvais faire, ce que les enirpsa font bien, demander du blé et des fleurs de lin. Je descendis, et alla dans la taverne pour savoir si je pouvais dormir là-bas ce soir
Moi : bonjour
Personne ne me répondait. Je demandai au tavernier une chambre, il ne me répondit pas.
Quelle solitude… j’allais avoir du mal à faire des amis… et je pense que seule je pourrais pas affronter des monstres. Je décidai de faire encore un tour. J’aperçus le phœnix, le cimetière au chafer, la milice. Alors que le soleil permettait de voir qu’on tournait dans les alentours de 10h, je décidai de combattre. Toute la matinée je combattis d’abord des pious, puis des bouftous, je tuai des plantes venimeuse, et finie par des sangliers et chafer. Le souci au chafer, c’est qu’il a beaucoup de monde. Je mangeai d'ailleurs le bas plus tôt, pour combattre un maximum alors que les autres prenaient le déjeuner. L’après-midi, je montais le métier de bucheron, et aidèrent les gens en difficulté, me demandant des quêtes. Alors que le soleil descendait, j’avais un cercle 20, et un métier de niveau 10. Je décidai alors de combattre le terrible Milimilou, dont j’avais une clef dans mon sac.
Je cherchai un groupe, et j’intégrai le groupe avec un xelor appelé Xelwarior, un iop appelé Ruy, un ecaflip Orochimaru qui aimait les blagues. Les combats furent faciles au début, la salle 1,2 et 3 se fit sans problème. Dans la 4éme salle il avait un chafer, un sanglier et un chef bouftou, nous dûmes attaquer a trois reprises a peu prés chacun pour les tuer. À la 5éme salle , le terrible milimilou était la.
On décida que je m’occupais des soins, des boost, et attaquer au début le milimilou,puis les autres bêtes. Cette tactique, permit de tuer le milimilou en premier, mais nous permîmes pas mal de sang, des blessures apparurent que je soigner tant que mal. Puis on s’occupa des autres, assez rapidement, en soignant les quelques blessures. À la fin du combat j’avais mon cercle 21, et eu ma panoplie boune complète.
Je décidai d’aller a la taverne, une bière pour la victoire, en repensa a ces moments forts. Il était sûr que j’allais faire d’autre aventure, mais qu’allait réserver l’avenir ?
[size=16]Pendant la nuit, je fis un rêve étrange, un loup blanc étincelant apparu, du sang sur les crocs, mais je me réveillai aussitôt après cette vision. Quel était ce rêve ? Et je redois après une heure d’insomnies, à cause du broua de la taverne que faisaient les autres aventurier.

avatar
chafine

Messages : 42
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 26
Localisation : dans mon theatre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Backgroud]Chafine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum