Background.

Aller en bas

Background.

Message par Belle-vue le Lun 20 Juin - 14:08

contexte: commencé quelques semaines après être rentré dans Cosa-Nostra, et achevé en février. C'est pourquoi il y a parfois des différence de style d'écriture (discours indirect, etc.), au départ ce RP était écrit avec les nom's d'origines des membres, qui aujourd'hui ne jouent plus beaucoup donc j'essayerai de les changer mais vous allez vite voir que vu la longueur chaud-chaud. Déjà Morifea=leenay et Elrawen=Saigneur-Psycho,si vous n'avez pas connu Grell...et bien dites vous que c'eut été mon meilleur ami IG j'espère que ça vous plaira en tout cas. Bonne lecture et n'oubliez pas d'éteindre vos GSM Very Happy

Chapitre 1 : mes origines :



Le cavalier porkass ayant dégainé son énorme masse tourbillonnante, il chargea les deux aventurières qui lui faisaient faces. L’une d’elle était du royaume d’Amakna, elle portait une légère tunique qui ondulait sous le vent doux. Elle s’était spécialisée dans le soin via la déesse Eniripsa. L’autre était du royaume des abraknydes, Son pelage était d’un vert clair presque irréel. Mais dans le royaume Sadida, le vert est prédominant….
-Eniripsa : Mot stimulant, mot de prévention : Attention Slibidi ! Cette brute risque de nous faire mal !
-Sadidette : Ne t’en fais pas, laissons les arbres s’en charger, ronce apaisante, herbes folles.
-Eni. : il est mal en point et immobilisé ! Finissons-en mot vampirique
Le cavalier perd l’équilibre…
Mot vampirique, la créature semble haïr tout ce qui vient de près ou de loin aux sorts eniripsa…
Le cavalier tombe lourdement dans un râle qui se perdis dans l’immensité de la plaine….


-Sadidette : Voyons voir ce que nous avons là….un trident cassé, une chaussure délabrée…beurk ! C’est quoi ca Elys ?
-Eni : Ce sont des côtes de porkass voyons ! Des aventuriers paierais cher pour ceci….je le prends.
-sadidette : D’accord ! Moi je prends son arme.



Cela faisait longtemps qu’elles nourrissaient une amitié inébranlable l’une envers l’autre… Ceci dura longtemps….jusqu’à un jour maudit où je suis né….



Je naquis un beau jour de fractuor. Ma mère Slibidi avait trouvé un beau iop avec qui faire sa vie. Mais malheureusement, peu après ma naissance, mon père parti, nul ne sait où…
Slibidi entra alors dans une période de renfermement ; elle perdit ses amies, ses connaissances. Se sentant mourir, elle me confia à un monastère pandawa.


Et c’est là que je grandi, entre l’étude du monde des 14 et l’entrainement quotidien, mes journées étaient forts bien remplies….Pendant plusieurs années, je vécu dans l’insouciance, …


Chapitre 2 : La fin de l’innocence :

Un beau jour, alors que je m’exerçais à une nouvelle technique de combat, un mystérieux individu m’aborda :
-Bonjour. Savez-vous où je peux trouver une personne qui peut me renseigner sur quelqu’un ?
-Euhhh….Je ne pense pas que nous avons cela ici, mais peut-être puis-je vous renseigner. Vous cherchez qui ? Un disciple de Pandawa ?
-je recherche en fait le fils d’une ancienne connaissance à moi : Slibidi.
Je sentais que ce prénom me disait quelque chose…mais je ne savais pas quoi.
-Désolé, je ne connais personne de ce nom-là ici…
Soudain, le personnage me fixa, il me regarda dans les yeux. Je n’osais pas bouger…
Son visage s’éclaira d’un coup…je compris qu’il savait quelque chose…
-..Je me présente, Toriacas, je suis disciple de feca depuis longtemps, je sais des choses sur toi…Mais permet-moi de t’en parler dans un endroit plus sûr. Les murs ont des oreilles…
C’est ainsi que je suivais cet énigmatique feca qui allait surement m’éclairer sur mon passé…


Un peu plus tard, dans une taverne discrète de pandala…


-Bon…on va commencer par le commencement…Que sais-tu de tes parents ?
-Euh…je n’ai pas connu mon père, ma mère parlait rarement de lui et en ce qui la concerne…..Mais je pense que vous en savez plus que moi, je me trompe ?
-Ecoute-moi bien :
Je connaissais bien ta mère, elle avait pour habitude de se lier d’amitié avec toutes les personnes qu’elle rencontrait…c’était dans sa nature. Ta mère était une femme formidable, sache-le….Quand elle a su ……..


C’est ainsi que la lumière me fût révélée sur qui elle était vraiment : c’était une guerrière du clan de l’Adeptus Astarte, une guilde très ancienne qui couvrait le territoire du sud et de l’ouest d’Amakna….Il m’apprit notamment que, si j’avais beaucoup appris ici, j’étais loin de rivaliser avec un vrai guerrier…
De longues heures passèrent, j’appris beaucoup de choses, certaines peu importantes qu’il est inutile de rapporter ici, d’autres capitales pour mon avenir….


-Et c’est pour ca que on m’envoie pour venir te chercher, ton avenir n’est pas ici !
-Vous faîtes parties de l’Adeptus Astarte ?
-Oui, je suis un des gardiens de la guilde.
-…j’ai besoin de réfléchir, toute ma vie est ici.
-Je repartirai demain à midi, fais le bon choix, je t’en prie. Beaucoup de choses t’attendent et seul toi peux y trouver une solution…
-Bonne nuit…
-Avant que tu ne partes, sache encore ceci…ta mère n’est pas morte toute seule…
-ca veut dire quoi ca ?
-Si tu veux le savoir, sois demain à midi au pont de Pandala.
-Vous trichez ! Comment voulez-vous que je ne vienne pas maintenant ?
-Parce que, comme tout homme sur Terre, tu ne peux échapper à ton destin, c’est lui qui te façonne et tu n’a pas le choix….La nuit porte conseil, à demain…


Je n’avais évidemment pas le choix. Si je voulais que ma vie serve à quelque chose…il fallait suivre cet homme, qui qu’il soit…
Je rassemblai donc toutes mes affaires pour le retrouver à midi à l’entrée de pont de Pandala.
-Ou allons-nous ?
-Nous ?
-Quoi vous ne venez pas avec moi ? Vous m’aviez promis des réponses.
-Si tu veux tout savoir sur ta mère…tu vas devoir passer un test pour nos prouver ta valeur et ton courage.
-Je ne comprends pas…
-Et bien, n’importe qui ne rentre pas à l’Adeptus Astarte…
-Je ne suis pas n’importe qui ! La preuve en est que vous êtes venu jusqu’ici pour me trouver…et puis d’abord comment m’avez-vous trouvé ?
-Que de questions…tu trouveras toutes les réponses quand tu trouvera la clan…
-Euh…je comprends de moins en moins là.
-En fait ta tâche est on ne peut plus simple : trouve-nous !


Et dans un éclair…il disparu…..


Mouais, il me laisse là comme un abruti…et puis comment ferais-je ? Comment s’appelle encore ce clan ? L’Adaptis tatarse ou quelque chose comme ca…
Bon on va commencer par le début…ah voilà quelqu’un !
-Bonjour, pouvez-vous me dire où sommes nous ?
-Rolàlà ques’tu dis là ? T’es noob c’est ca ?
-Pardon ? Où sommes-nous s’il vous plaît ?
-On est ô pichon ca xp tro bi1 ici lol. Aller jeux vé pex moi…
-Mais…
Il repartit aussi vite qu’il était arrivé…


Les gens de ce pays sont bizarres…Je vais acheter une carte ce sera mieux…


Les heures passèrent….inutiles de détailler les choses qui m’arrivèrent….j’avais repéré sur la carte un village assez grand : Amakna.
Là-bas quelqu’un saura sûrement me renseigner…
Mon aventure commençait, trop de questions m’assaillaient, mais je devais avancer, et trouver ce mystérieux clan duquel faisait partir ma mère…


Chapitre 3 : Chercher l’aiguille dans la botte de foin…


Depuis quelques mois j’arpentais le monde des 12 à la recherche du mystérieux clan, j’appris donc à connaître la plaque tournante des marchands : Amakna était bien placée et je décidai d’y interrogé les aventuriers expérimenté…


-Bonjour !
J’accostai un disciple de la déesse crâ qui m’avait l’air assez connaisseur…
-Flèche punitive, vous, ne voyez pas que je suis en défi ? Attendez un instant je ridiculise ce petit xelor et je suis à vous…Flèche absorbante...
Le xelor posa un genou à terre, le combat était terminé…après avoir remercié la combattant, il m’adressa en fin la parole :


-Vous désirez quelque chose peut-être ?
-Je désirerais vous parler, je m’appelle Belle-vue. Est-ce que vous connaissez le clan Adeptus Astartes ?
Il sourit malgré lui…
-Evoquer ce nom demande un certain courage…sais-tu au moins ce qu’est vraiment l’Adeptus Astartes ?
-Ah vrai dire, je dois le trouver. Et apparemment les gens sont assez tabous sur ce sujet…
-Et ils ont raison. Ce clan est l’une des plus puissantes organisations de gens puissants de c e monde.
-Vous savez où je pourrais les trouver ?
Il marqua un temps, comme s’il espérait que je trouve l’information à travers ses yeux…
-Il n’y a pas vraiment d’endroits précis où les trouver…Commence donc par leur maison de rassemblement, elle se trouve au fin fond d’un labyrinthe maléfique, c’est là que tu as une chance de les trouver…
Sur le coup, je ne me suis même pas demander comment il connaissait cet endroit car d’après ce que m’avait dis Toriacas, le clan était assez discret. Il était donc difficile de savoir où ils avaient une maison…


-Merci pour le coup de main…comment vous appelez-vous ?
Il s’en allait déjà et me cria par-dessus son épaule :
-El’..wen !


-Pardon ?
-...
Je partis donc pour ce mystérieux labyrinthe. En chemin je rencontrai divers sortes de monstres que je combattis avec difficulté parfois…si ma destinée était au fond de ce dédale, alors j’y arriverai…


Au même instant, aux alentours de la maison de guilde de l’Adeptus Astartes :
-Comment ca va mec ?
-Ca va merci :p
-Il n’était pas fastoche ce fantôme hein ?
-On n’a plus 20 ans…
-Hihi…Au fait tu as des nouvelles du nouveau ?
-Elrawen l’a vu en plein combat avec une horreur du laby’ il y a 2-3 jours.
-T’y a quand même été fort sur ce coup-là. Il ne râlera pas en voyant qu’il n’y a rien au bout ?
- Si il arrive à la fin, alors il aura gagné sa place.
-Haha regarde ce fantôme ! Il me fait penser à ma grand-mère !
-C’est moi qui l’aurai en premier !
-Jamais !


Lorsque j’arrivai dans cette clairière, tout sembla calme, les feuilles ondulaient légèrement sous un vent calme…Alors que j’avançais, j’appelais : « Eho ? Il y a quelqu’un ? »
Il y eut un bruit sur ma droite, je risquai :
-Ouf ! Vous m’avez fait peur.
-YYYYYYYYaaaaaaaaaaaa !!!!
-aaaaaaaahhhhhhh !!!!!
Un individu fonça sur moi, mais au moment ou il allait me frapper, ses jambes mal coordonnées s’entrelacèrent et il tomba lourdement sur moi, je me relevai et regardai mon adversaire attentivement…De toute évidence, c’était un iop, il regarda d’abord autour de lui, comme s’il cherchait quelque chose…
-Ah, il est là-bas !
Il voulu se jeter avec violence sur un œuf bizarre mais au moment où il allait l’attraper, un inconnu sorti des bois avec agilité, pris l’œuf et s’écarta pour laisser le iop continuer sur un arbre…Après s’être ressaisi, il se mit à pleurer puérilement au pied de l’inconnu…
-"Bou houhou, rendez-moi cet œuf s’il vous plaît, par pitié !!!
-Pourquoi vouliez-vous attaquer cet aventurier ?
-Lequel ?
-Celui là-bas" il me désigna du doigt, manifestement il me connaissait et savait pourquoi j’étais là, mon cœur bondit de joie. J’avais réussis !
-"Je voulais simplement lui faire peur, vous comprenez avec les bruits qui courent, et puis j’ai un œuf à protéger…
-Occupe-toi plutôt de ramasser ton épée, et de mettre ce Dofus à l’abri.
- Merci mon bon monsieur". Il reparti joyeusement son Dofus Emeraude en mains…
-Venez avec moi, nous avons à discuter.
Il me tendit la main, m’aidant à me relever (je n’avais pas bougé, absorbé par la vitesse de l’action qui s’était déroulée…)
-Qui est ce personnage ?
-C’est un personnage respecté de la contrée, mais qui perd parfois la boule. Il possède entre autre un des 7 Dofus et…
-C’est quoi un Dofus ?
-…C’est un œuf sacré qui fût créé au début des temps par les dragons qui, à l’époque, gouvernaient sur le monde des 14…
-D’accord. Vous êtes bien de l’Adeptus Astartes n’est-ce pas ?
-Si ce n’était pas le cas, tu serais déjà mort. Tu devras apprendre à rester sur tes gardes prochainement.
Ne sachant que dire, je décidai de parler de ce que je savais…enfin de ce que je croyais savoir…
-En tout cas, difficile à choper votre clan.
-Il n’est pas ici…
-QUOI ?
-Le clan n’est pas ici, c’était juste un test. Allons ne fait cette tête-là ! Tu as réussis le test, mais honnêtement tu aurais pu le découvrir bien plus tôt.
-Ah bon ?
-Tu es tombé par hasard sur un de nos membres à Amakna.
-Ah bon Tout s’éclaira soudain…Ah oui ! Le crâ assez sympathique…Attendez euh….Elmawen ! C’est ca Elmawen !
Une troisième voix sortie du bois.
-Elrawen.
Un personnage était resté camouflé dans l’orée du bois. C’était un crâ, le même que celui que j’avais rencontré à Amakna.
Gêné de ma faute, je restai muet, incapable de mesurer le degré de honte dans lequel je m’étais mis…
-Oh je ne t’en veux pas petit, bienvenu dans l’Adeptus Astartes
….
Un sentiment étrange m’envahi, j’avais enfin réussis mon seul objectif dans la vie…
-Je ne sais pas quoi dire…merci. Mais si votre clan n’est pas ici, où est-il ?
-Elrawen : Nous allons emprunter un chemin discret vers la vallée du clan…
-Belle-vue : Mais d’abord puis-je savoir à qui je dois la vie ?
-Leenay : Je suis certain que tu t’es serait très bien sorti, je m’appelle Morifea. Mais appelle-moi Mori’, comme tout le monde.
-Belle-vue : Enchanté, moi c’est..
-Morifea : Belle-vue n’est-ce pas ? Ne t’inquiète pas si beaucoup de gens en savent plus long sur toi que toi-même, sache que ta mère avait un poste important ici et tu as passé quelques soirées sous l’œil de la fratrie.
-Elrawen : Ne serait-ce pas le temps de lui dévoiler le…
-Morifea : Nous aurons tout le temps en chemin…Allons-y !
Je suivis donc Morifea et Elrawen, déjà 2 personnes qui savaient quasiment tout sur ma mère, j’en étais sûr. A ce moment-là, j’aurais voulu pouvoir regarder à travers les yeux qui en disaient long de Morifea, savoir, juste savoir.



Au loin, Le iop n’avait rien perdu de la conversation, et dis à son dofus : Si celui-là ne devient pas le meilleur assassin de Cosa – Nostra, je ne m’appelle plus Dark Vlad…Tu m’écoutes ? Tu restes silencieux, comme toujours, c’est toujours la même chose pourquoi le dragon de l’air ne t’a pas donné la parole, je plains les Gardien vraiment…et ce n’est pas ces chafers dégarnis qui vont meubler la conversation….



Sur ce il resta songeur, mais un acolyte vint lui prévenir qu’une troupe approchait…
A la bonheur, ne ternissons pas notre réputation et préparons un œuf de tofu, peignez-le en vert et faîtes vite !...


Alors que nous traversions la forêt, je fis une nuit un rêve étrange, je rêvai d'une femme. D'une beauté infinie...Elle me dit : "Belle-vue je t'attendais, viens à moi. Nos destins seront liés à jamais." Je ne refis plus ce rêve après... Nous approchions désormais du clan légendaire de L'Adeptus Astartes...


Chapitre 4 : Elle et moi :
Partie 1 :L’arrivée au camp.

Le voyage dura une petite semaine, il était difficile de se frayer un chemin à travers la forêt dense…ce n’était pas plus mal car pendant ce temps, Elrawen et Morifea m’expliquèrent le fonctionnement de la guilde….j’appris donc que « Adeptus Astartes » n’était pas son vrai nom. « C’est pour les touristes » disais Morifea. Pour les membres, elle s’appelait Cosa-Nostra, un nom aux origines assassines…

-Morifea : Tu vois, Cosa-Nostra compte 14 membres actifs.
-Belle-vue : Seulement ?
-Morifea : Attention. A côté nous avons 33 membres passifs, c-à-dire des gens qui nous financent ou qui nous informe, comme par exemple ce cher Dark Vlad.
-Belle-vue : Il est de la guilde ?
-Elrawen : Disons qu’il était tellement belliqueux que nous avons dû trouver une solution, on l’a donc placé comme gardien.
-Belle-vue : Y a-t-il des femmes dans la guilde ?
-Morifea : Evidemment, de par leur intelligence elles sont tout à fait capables de servir Cosa-Nostra. Il y a par exemple Heldra, Elys,…et j’en passe.
-Elrawen : Nous arrivons en vue du campement Belle-vue, toutes les personnes que tu verras ici sont des machines à tuer, sauf quelques-unes qui se chargent de la trésorerie…


Nous entrâmes dans le campement de Cosa-Nostra, il était sobre, mais parfaitement adapté au style de la guilde : discret et efficace.
Chaque personne que nous rencontrâmes nous salua. Des fecas protecteurs aux iops surpuissants, en passant par des eniripsas soigneurs de blessures mortelles et les sombres srams, pointe d’acier du clan…
Elrawen nous salua et parti dans une partie du camp qui ressemblait fortement aux habitations. Morifea continua seul à me décrire avec passion les différents membres…



-Morifea : Certain sont là depuis longtemps, d’autres sont nouveaux mais tous maîtrisent l’art du combat, de quelques façons qu’elles soient.
-Belle-vue : …hmm, vous avez l’air de bien vous entendre avec Elrawen.
-Morifea : Effectivement, nous avons déjà eu des différents mais finalement tout s’est toujours réconcilié et c’est mieux comme ca…..Et puis arrête de me vouvoyer ca m’énerve =)




J’allais répondre quand soudain, une personne attira mon regard, c’était une eniripsa. Quelle beauté ! Ses cheveux ondulaient sous le vent léger, laissant apparaître une peau légèrement bronzée. Elle discutait activement avec un iop. Un instant je pensai qu’ils étaient ensemble mais l’eniripsa lui grondait dessus. A mon plus grand bonheur, nous nous dirigions vers elle…



-Belle-vue : Qui est cette personne ?
-Morifea : C’est Grell, c’est un iop très rigolo et tu…
-Belle-vue : Non pas lui, elle !
-Morifea : Ah elle ? C’est Chafine, notre trésorière, elle gère toute l’économie de Cosa-Nostra. Nous ne serions pas grand-chose sans elle.




Au moment où nous allions accoster Chafine, le iop avec qui elle discutait m’aperçu et se précipita sur moi !



-Grell : C’est donc toi Belle-vue ! Je suis très content de te connaître ! Moi c’est Grell.


Je me forçai à lui rendre son sourire, Chafine s’en allait !
-Belle-vue : ….Euh oui pardon, bonjour ! Enchanté Grell.
-Grell : tu as déjà vu notre chef ?
-Morifea : Non, nous y allons maintenant !
-Grell : Génial ! Je peux venir avec vous ?
-Belle-vue : C’est que….Ce sera avec plaisir Grell ! Dis-moi tu es plutôt assassin, magicien,…
-Grell : Je suis tueur de gens ! En gros ca veut dire que…
-Belle-vue : Tu tues des gens.
-Grell : C’est exactement cela :p Dis-moi au fait tu dors où ?
-Belle-vue : Je ne sais pas, je n’ai pas encore de vraie place je crois…
-Grell : tu pourrais dormir chez moi. J’ai un deuxième lit. Mon colocataire est disons…momentanément indisponible. Et il se mit à rire. Je compris que ca allait devenir un très bon ami et j’avais raison. Grell était certes bavard, mais il croyait en l’amitié. Et autant se faire des amis que des ennemis.



Nous nous dirigeâmes maintenant vers une grande tente ornée du blason de la guilde, c’était celle du meneur. Un garde de chaque côté de l’entrée nous salua.
Une fois à l’intérieur, je pus observer avec attention ce qui m’entourait. Il y avait une table sur la droite qui croulait sous les papiers, néanmoins bien rangés. Sur la gauche il y avait une série de peinture représentant des personnes. Sur le moment je n’y prêtai aucune attention… Mon regard s’arrêta sur un iop assis dans un fauteuil, il portait sur lui le blason de guilde et me regardait depuis quelques secondes-qui furent pour moi une éternité-.



-Gwynbleid : Bonjour jeune pandawa, je m’appelle Gwynbleid et je suis le chef de cette guilde. As-tu fais bon voyage ?
Son assurance me boulversa, je m’étais attendu à plus de dureté.
-Belle-vue :…Euh…bonjour,..merci beaucoup...oui j’ai fais bon voyage.
-Morifea : Nous avons traversé sans soucis la forêt et notre Gardien se porte à merveille.
-Gwynbleid : Tant mieux. Merci Morifea, tu peux nous laisser.
-Morifea : Bien sur, au revoir
Il m’adressa un signe de tête qui voulait dire « n’ait pas peur, tout ira bien » et sorti de la tente…
-Gwynbleid : Bon alors, discutons des choses sérieuses. Je sais que depuis le début tu ne sais pas grand-chose et pourtant tu as accepté de venir à nous aveuglément. Je t’en remercie. Cependant tu ne peux pas être membre de Cosa-Nostra simplement parce que ta mère était membre…
-Belle-vue : Je comprends…
-Gwynbleid : Il ne serait pas juste que tu ne doivent rien faire alors que tous les membres ont dû passer un test spécial…
-Belle-vue : De quoi sagit-il ?
Comme s’il avait étudié son texte par cœur, il m’expliqua ma mission du tac eu tac, sans une hésitaton :
-Gwynbleid : Comme tu le sais sans doute par Toriacas, La quasi-totalité de nos membres œuvrent pour le bien, et cela tout à fait indépendamment de leur blason. Il y a quelques temps un voleur de la cité de Brâkmar s’est infiltré dans le camp et a volé une carte assez spéciale…une carte notant l’emplacement de nos instalations :enclos,maisons, postes avancés, tout y est noté. Ils n’ont peut être pas fait atttention à cette carte mais néanmoins, il faudrait la récupérer le plus vite possible.
Je l’écoutai avec attention, Gwynbleid continua la conversation :
Il faut donc que tu t’infiltres dans la cité et que tu voles cette carte. Tu trouveras toutes les informations nécessaires sur ce papier.
Il se dirigea vers une pile de papier et en sorti un parchemin. Il me le tendit
Voilà pour toi.
-Belle-vue : Merci, je pars tout de suite ?
-Gwynbleid : Non, non. Ce soir tu te reposes. Tu ne partiras que demain matin. Profite-en pour faire connaissance avec les différents membres. Si je peux te conseiller quelqu’un, va trouver Elys, elle connaissait bien ta mère.
-Belle-vue : Merci beaucoup Chef Gwynbleid.
-Gwynbleid : Appelle-moi Gwyn’, comme tout le monde ici =). Viens me voir demain à l’aube, juste avant de partir.
-Belle-vue : D’accord, à demain.
Une fois dehors, j’eus le sentiment d’avoir fait un énorme pas dans ma vie.
Je demandai au garde où je pourrais trouver « Elys », il m’indiqua une tente non-loin d’ici.
-Garde : C’est la même tente que la crâtte Elrawen que tu connais.
-Belle-vue : Merci ….et savez-vous également où vit Chafine ?
-Garde : Oh ! Elle vit dans la tente des administrateurs, juste derrière vous, là-bas.
-Belle-vue : Ok, Merci pour tout.


Je me dirigeai vers la tente de Chafine avec l’espérance qu’elle y soit…
Je frappai à la porte et je me rendis compte que je ne savais même pas ce que j’allais dire.
Elle m’ouvrit et fût surprise de me voir.
-Belle-vue : Bonjour, je m’appelle Belle-vue, je suis le nouveau qui est arrivé aujourd’hui et…
-Chafine : Ah oui le jeune pandawa ! Ca me fait plaisir de te voir. Depuis le temps que l’on parlait de toi.
-Belle-vue : Ah bon ?
-Chafine : Oui, Elys a vraiment hâte de te rencontrer !
-Belle-vue : Et bien, c’est pour ca que je venais, je me demandais si…
-Chafine : Entre, entre, viens boire quelque chose. Je vais demander à Elys de venir.
-Belle-vue : C’est très gentil à vous.
Chafine s’adressa à son familier-un lapin rosâtre- dans une langue que je ne connaissais pas. Il se mit à courir vers le centre du campement.
-Chafine : J’ai envoyé Ross cherché Elys. Que veux-tu boire ?
-Belle-vue : Qu’y a-t-il ?
-Chafine : Euh, nous avons de l’eau, du vin , mais pas de bière malheureusement, les ressources nécessaires ne poussent pas ici..
-Belle-vue : Euh, vous ne savez pas comment faire de la bière éliodée ?
-Chafine : Non, c’est quoi ca ?
-Belle-vue : C’est un simple mélange de quelques ressources premières, avez-vous de l’eau et un peu de sève d’arbre ?
-Chafine : Oui bien sur.
-Belle-vue : Attendez je vais vous montrer…


Me sentant dans mon domaine, je pris de l’assurance et montrai à Chafine comment fabriqué de la bière Pandawa. Elle avait l’air ravie de faire cela et le temps passa…
On frappa à la porte.
-Chafine : C’est surement Elys, je vais ouvrir.
Elle ouvrit la porte et une autre eniripsa apparu dans l’encadrement de la porte…
Sans doute la seule personne qui avait côtoyé d’aussi près ma mère…Elys.


Partie 2 : La première mission.




A l’aube, je m’apprêtai pour ma première mission, j’avais discuté toute la soirée avec Chafine et Elys. J’avais plus appris sur mon existence en une soirée qu’au cours de toute ma vie antérieure…



J’avais reçu quelques équipements pour ma mission : un bouclier avec le blason de la guilde ainsi qu’un anneau magique, confectionné par un artisan de la guilde, un certains Myrwin…



Une fois habillé, je revêts ma coiffe fétiche, une que tous les disciples pandawas du chapitre des guerrier de la Terre et de l’Air et je sortis pour me diriger vers la tente de Gwynbleid…
Ce dernier n’était pas à l’intérieur, il y avait simplement un parchemin posé sur la table avec mon nom marqué dessus. Je m’en emparai et je sortis dans l’air frais du matin. Je m’assis sur un banc et je lu le parchemin :


Cher jeune disciple,
J’espère que tu as pu faire connaissance avec certains membres de la guilde, on me dit que tu as passé la soirée chez Chafine. Je ne peux que te féliciter de cet acte.
Bon j’irai droit au but, tu dois emprunter un chemin secret et souterrain jusqu’à ressortir au nord de la cité. Là notre contact t’informera de la nouvelle direction à prendre. Quoi qu’il se passe, ne prend aucun risque inutile. Si le contact ne te revoit pas avant le coucher du soleil, nous te considérerons comme capturé.
Que Cosa-Nostra guide ton destin.
Gwynbleid



-excusez-moi ?
Un individu me sorti de ma lecture, il tenait un cheval par la bride…
-Oui ?
-Le meneur m’envoie vous confier cette monture pour traverser les souterrains.
-Ah d’accord, merci.
-Au revoir.


Cette monture me remit un peu d’aplomb car la lettre m’avait un peu bouleversée, un mélange de félicitation et de fameux avertissements.




[...]



Journal de la guilde : membre n° 24 : Pandawa : Belle-vue : Premier jour.
Ce pandawa m’a l’air d’en vouloir, mais il est un peu sûr de lui…j’ai recommencé ma lettre 3 fois. Il est parti sur monture environ un quadrant après le lever du soleil. Par mesure de précaution, j’ai envoyé le membre n° 19 en poste au cas où.



Deuxième jour.
Faits cités par Belle-vue : « Le trajet s’est passé sans encombres, le contact était là et m’a pris ma monture, disant que je n’en aurait pas besoin. Je me suis donc dirigé vers les remparts de Brâkmar à pieds. Je voyais depuis longtemps les murs mais c’était trompeur. Quand je suis arrivé devant la porte 2 gardes étaient en faction. J’ai donc fais comme vous me l’avez dis, j’ai dis que j’étais un assassin brâkmarien en retour de mission, tout a très bien marché.
Je me suis un peu égaré dans les rues de la ville. Et à plusieurs moments j’ai cru que j’étais suivi…
Finalement je suis arrivé à la milice; il y ait beaucoup de monde et j’ai dû être très discret. […] J’ai crocheté la porte du consultant, il y avait un tas de manuscrit et de parchemins, j’ai perdu beaucoup de temps à chercher la carte.
Je suis notamment tombé sur une cargaison d’armes qui devrait arriver après-demain à la cité. J’ai pensé que cela vous intéresserait. […]Alors que je repartais et que je ressortais de la milice ; j’ai, en l’espace d’une fraction de seconde, perçu un individu qui m’espionnait, juste de l’autre côté de la rue…
C’était sûrement la personne qui m’avait suivie depuis l’entrée. Je décidai de la suivre et, une fois à l’abri des regards, il se tourna vers moi et voulu sans doute sortir son arme. Poussé par l’instinct de survie, je me jetai sur lui et nous roulâmes par terre, ramassa son épée et je sortis mon arme. Un duel s’engagea, mais tout me semblait bizarre…comme s’il agissait au ralentis, il se contentait de parader mes attaquer. Il exécuta soudain une feinte, fis un tour sur lui-même et assena un violent coup sur ma hache, qui s’écrasa par terre. Je cru qu’il allait me tuer quand il baissa sa garde et m’adressa la parole avec un si large sourire que même derrière son casque je pu le discerner :
-Grell : Tu devrais améliorer tes attaques
C’était Grell ! Il m’avait suivi pendant tout ce temps.
Il me demanda si j’avais la carte et m’informa qu’il y avait toujours quelqu’un qui « suivait » les membres dans leur première mission.
Nous partîmes sans attendre. […] Nous avons malheureusement dû tuer les 2 gardes qui barraient l’entrée. L’alerte fût donnée au moment où nous franchîmes le pont. Quelques cavaliers nous prirent immédiatement en chasse. Au moment où ils allaient nous rattraper, une explosion se produit juste en dessous des 3 cavaliers qui disparurent dans une épaisse fumée…
-Archi-mahr : Pratique le piège de masse non
-Grell : C’était joli ! Merci Archi’, Belle-vue, je te présente Archi-mahr, notre contact & braconnier.
Après m’être présenté nous partîmes par les souterrains avec nos montures respectives. Et la suite vous la connaissez. »



Il s’est plutôt bien débrouiller pour sa première mission. Rares sont ceux qui arrivent à trouver leur « suiveur ». Il a bien gagné sa place parmi nous.
A son arrivée au camp, il voulu sans doute faire signe à quelqu’un car il levait un peu la main. Il perdit l’équilibre et tomba violemment au sol. C’était hilarant. On lui a confectionné un bâton pour l’aider à marcher car il s’est foulé la cheville…du coup on lui donne désormais le nom de : « Belle-canne »
Et l’intéressé est également heureux puisqu’il cure dans la maison de notre trésorière…quelque chose me dit qu’ils s’aiment, ces deux-là...






Autrefois un disciple timide et hésitant,
Il trouva sa place parmi les plus grands,

Tantôt conseillant, tantôt assassinant,
Il gagna le respect au fil des ans,

Une femme à la chevelure dorée aimant,
Une infinie amitié partageant,

Il est de ceux oubliés avant,
Et qui gagnent leur place en se battant.





Voilà,voilà, j'espère que vous avez pris plaisir à lire ce que j'ai pris plaisir à écrire...

avatar
Belle-vue

Messages : 72
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Exôtîc BôÖy le Lun 20 Juin - 15:58

Beau RP, j'ai bien aimé.

Faudrait que Arcae le crâ enflammé poste un de ses RP sur notre forum Razz
avatar
Exôtîc BôÖy
Admin

Messages : 548
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 24
Localisation : où un gamer pourrait-être en ce moment :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Arcae le Lun 20 Juin - 16:07

Evil or Very Mad Enflammé ? Cramé !

Et pourquoi moi ? Suspect
avatar
Arcae

Messages : 101
Date d'inscription : 02/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Exôtîc BôÖy le Lun 20 Juin - 19:49

Pour cette faute inadmissible je mériterais de passer devant la cour de mercenaire d'astrub, prend cette bière et oublie tout *passe une bière d'astrub à arcae*

Ben, je pense que le tien sera bien aussi n_n car toi, tu es un chef RôlePlay
avatar
Exôtîc BôÖy
Admin

Messages : 548
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 24
Localisation : où un gamer pourrait-être en ce moment :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Arcae le Lun 20 Juin - 20:03

Depuis quand suis-je, je cite, un chef RôlePlay ? Rolling Eyes

*Arcae chope la bouteille, regarde la date à peine perceptible sur le reste d'étiquette, et lance un regard complice à Nungesser avant d'ouvrir la bière.*
avatar
Arcae

Messages : 101
Date d'inscription : 02/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Belle-vue le Lun 20 Juin - 20:16

*sourit malgré lui, en ayant remplacé furtivement le contenu de la bouteille par du jus de ouassingue garanti 250 ans d'âge*

-Santé !
avatar
Belle-vue

Messages : 72
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Exôtîc BôÖy le Lun 20 Juin - 21:14

Enfin c'pour moi que tu es un chef RôlePlay tu gères bien le RP sur Dofus.

*S'échappe de la taverne à cause de la tête brûlé*
avatar
Exôtîc BôÖy
Admin

Messages : 548
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 24
Localisation : où un gamer pourrait-être en ce moment :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Arcae le Mar 21 Juin - 4:21

Bon, si tu insistes...

*Arcae prend soudainement un air malsain...*

Implorez-moi ! Je suis votre Chef, votre Supérieur, votre DIEU ! Mouahahahahahaaaaa Hahaaaa !..

*Le Cramé perçoit le Iop Umaril approcher à grands pas.*

Ok, oubliez ce que je vous ai dit !

*Arcae s'enfuit en courant, passe la porte de service, s’arrête, vomi sur le barman qui était dehors à ce moment-là, et reprend son chemin à toute allure !*
avatar
Arcae

Messages : 101
Date d'inscription : 02/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Belle-vue le Mar 21 Juin - 9:49

Si ça vous gène pas on pourrait aller discuter autre part que sur mon BACKGROUND xD . Parce que là ça part sur Arcae et je suis jaloux Razz
avatar
Belle-vue

Messages : 72
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Exôtîc BôÖy le Mar 21 Juin - 9:54

Pourquoi pas x) en -1,0 :p
avatar
Exôtîc BôÖy
Admin

Messages : 548
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 24
Localisation : où un gamer pourrait-être en ce moment :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Umaril le Mar 21 Juin - 12:49

Je vais surtout ouvrir le sujet pour les commentaires de ce pas ;D

(Faudrait penser à tuer Nungesser c'est son boulot :3)

_________________
avatar
Umaril
Palmier

Messages : 919
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois la maison là bas ? Bah c'est pas là !

Feuille de personnage
Niveau : :
200/200  (200/200)
Rang : : Palmier Inter-serveur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guilde-noble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum